Le système endocannabinoïde

Toute civilisation majeure de l’histoire a reconnu le chanvre comme #1 sur sa liste d’usines importantes. Les anciens Chinois, Indiens, Égyptiens, Assyriens, Perses, Grecs et Romains ont tous révélé le chanvre comme source incomparable de nourriture et de médecine. Maintenant, la science moderne valide ce que savaient les anciens et découvre de nouvelles découvertes sur le chanvre et le système endocannabinoïde.

Nous sommes câblés avec un système de récepteurs cannabinoïdes à travers nos cerveaux et nos corps. Lorsque ces récepteurs sont activés, ils permettent une communication bidirectionnelle entre les systèmes de l’organisme; quelque chose que l’on croyait impossible.

Egyptian carving of Sheshat

Ce système s’appelle le système endocannabinoïde (SEC)

Littéralement, que signifie avoir un système endocannabinoïde dans son corps? Cela signifie que nous sommes conçus pour apporter régulièrement les nutriments nécessaires à notre SEC, afin de soutenir les communications vitales entre les centres de contrôle du corps et tous les autres systèmes.

Cependant, en vertus des régulations gouvernementales du chanvre et du cannabis durant les 80 dernières années, la plupart des humains vivants à notre époque, ont passés leur vie entière sans approvisionner leur corps avec ces matières premières.

Imaginez un grand orchestre, et ses membres devant jouer de leurs instruments tout étant aveugles. Ils ne peuvent ni voir le chef d’orchestre ni lire les partitions. Parfois, ils jouent juste mais la plupart du temps c’est une cacophonie. Cet orchestre représente votre corps sans l’apport de nutriments effectué par le chanvre. Rétablir l’harmonie au sein de votre corps est aussi simple que de remettre en place cette nutrition perdue.

Infograph of Endocannabinoid system

Pourquoi personne n’est jamais mort à cause du chanvre?

Il existe un seul endroit du corps sans système endocannabinoïde et sans récepteur cannabinoïde – le système cérébral. Le système cérébral est le centre de contrôle cardiaque et respiratoire. Cela signifie que les cannabinoïdes sont dans l’impossibilité de pénétrer ces systèmes et de causer leur arrêt. C’est la raison pour laquelle, en plus de 4000 ans, personne n’est jamais décédée en consommant du chanvre.

Dr. Sanjay Gupta